BURNING HEADS


|

Un an après une seconde punky-reggae party avec "Opposite 2", le groupe orléanais revient avec un album 100% punk rock, plein de colère contre le monde qui nous entoure : "Spread The Fire" allume la mèche pour le faire voler en éclat.

La colère a toujours été le moteur des chansons de Burning Heads. Peut-être plus encore aujourd’hui.

Burning Heads

Plus libre que jamais (il a son propre label, est son propre tourneur et gère lui
même ses affaires "administratives"), il l’est d’autant plus dans les thèmes de ses chansons. Il a souvent pesté contre la dérive du monde moderne (ce fameux Super Modern World), montrant avec force d’exemples concrets sa déshumanisation (flagrant dans Taranto) et son inéluctable autodestruction (Bad Time For Human Kind).

Ainsi, même dans les deux albums Opposite, albums d’inspiration reggae et dub rappelons-le, le propos du groupe est resté affûté comme une lame. Dans cette constante, Spread The Fire semble être le disque le plus irascible des "Burning", celui dans lequel il crache sa rage avec le plus de détermination et d’arguments.

Sur le web :
http://burningheads.propagande.org


 
SPIP | | Plan du site | RSS 2.0