LES HERSCHEUSES [création/performance / Bassin minier - Pas de Calais]


|

Dans les premiers temps des mines, les Herscheuses étaient les femmes sans qualification employées sous terre pour tirer les wagonnets de charbon. Pendant près d’un siècle ces femmes, dès 13 ans, ont travaillé comme herscheuses, dans de mauvaises conditions. En 1876, les premières lois de la législation du travail ont pour conséquence d’interdire aux femmes l’accès au travail souterrain. Découvrant l’existence des herscheuses lors d’une visite au centre historique minier de Lewaerde, la chorégraphe et plasticienne Constance Ducrocq s’interroge sur le peu de documentation existant sur ces femmes gênant les normes établies du féminin / masculin.

Également passées sous silence, les nombreuses violences dont les herscheuses, dénudées, et évoluant dans un univers masculin, furent victimes au fond de la mine. Les herscheuses sont pour ainsi dire absentes de la mémoire collective. Constance Ducrocq mène alors de minutieuses recherches historiques et sociologiques sur les herscheuses et le travail des femmes. Cela constitue alors un point de départ de recherches chorégraphiques sur les rapports entre le corps, le genre et l’identité à travers le prisme des femmes dans le monde du travail, celui d’hier et celui d’aujourd’hui.

Création unique adaptée au Musée de la Mine, la performance in situ "Les Herscheuses de Papier", sera proposée dans le cadre de la seizième édition du festival AVATARIUM.
Création et mise en scène de Constance Ducrocq
Production : Compagnie Ratibus
- http://constance-ducrocq.blogspot.fr/


[AVATARIUM #16] PROGRAMME COMPLET


 
SPIP | | Plan du site | RSS 2.0