MOVIE STAR JUNKIES [31.03.2012]


|

MOVIE STAR JUNKIES (Turin) a été créé en 2005. Ils étaient 2 au départ et font de Birthday Party et de Gun Club leurs influences principales. Ils ont commencé à beaucoup jouer en Italie avec pour seuls instruments une batterie et un orgue. Puis ils ont enrichi le groupe de deux guitares et d’une basse. Après leur premier single, MSJ a sorti des morceaux sur plusieurs compilations et splits Eps (ils ont aussi assuré la première partie de Jon Spencer Blues Explosion, Lost Sounds...).

MOVIE STAR JUNKIES
MOVIE STAR JUNKIES

Plus tard encore, ils ont fait une première "vraie" tournée européenne d’un mois et ont joué dans des clubs, des squats, des galeries et dans la rue. En 2007 ils ont enregistré plusieurs autres morceaux qui rappelaient les Scientists et Chrome Cranks et ont ainsi pris conscience de leur spécificité au sein de la la scène musicale italienne. Cette même année, ils ont fait une seconde tournée européenne avec un saxophoniste qui a coloré leur son d’influences free jazz.

Début 2008, une fois leur line up définitivement stabilisé et inspirés par des groupes comme Radikal Satan et Il Gran Teatro Amaro, ils ont donné quelques sets acoustiques. La même année, ils ont sorti leur premier LP Melville, douze morceaux sur les thèmes de l’amour vache, de la religion et de vies déchues racontés dans un style plutôt noir et colérique : un long détour du côté sombre de la vie.

Puis ils ont sorti leur second album A poison Tree en juin 2010, encore un disque "coup de poing" fait de "sick murder ballads" airs noisy et glauques, de visions altérées issues de The Holy Inquisition de William Blake. Leur live est devenu de plus en plus expressionniste, une sorte de fanfare r’n’r industriel du 14ème siècle dégageant une atmosphère claustrophobe, offrant toutes les nuits, à chaque concert l’énergie et la colère de leur son à la fois familier et étrange.

Ils ont fait plusieurs autres tournées en Europe et sont notamment rentrés d’une tournée US très réussie de 32 dates où ils ont joué aux côtés de groupes aussi excellents que Thee Oh Sees, The Lamps, Blank Dogs et Demon’s Claws.

Pour son nouveau LP, "Son of the dust", le groupe a évolué vers un son plus riche, des paroles toujours plus profondes, inspirées de Neil Young, Leonard Cohen et du r’n’ b des années 80. Ils ont enregistré l’album en live dans une vieille étable près de Cuneo dans les alpes, il a été mixé au studio d’enregistrement Outside Inside par Emanuele Baratto et Massimiliano Moccia. Il sortira le 29 février sur le label Outside Inside Records/Wild Honey Records, nouveau label créé par le studio d’enregistrement.

- http://www.myspace.com/moviestarjunkies


 
SPIP | | Plan du site | RSS 2.0