AVATARIUM restera un festival de mineurs !!!



L’association AVATARIA a décidé de faire une pause sur le festival AVATARIUM en 2017. Pour rappel, le festival est intégralement géré et conduit par des bénévoles, et ce toute l’année : des dossiers de subvention et la constitution de la programmation.

Sur la partie subventions, nous avons rencontré en 2016 plusieurs freins sur les aides publiques, notamment la suppression des aides régionales (via le dispositif CFAC) qui représentaient environ 1/3 des subventions. De plus, certains membres "très" actifs se sont retirés du collectif. Ces deux facteurs ont fragilisé l’association, sans pour autant la faire mourir puisque l’édition 2016 du festival AVATARIUM a été une grande réussite : une fréquentation maximum, un public largement ravi et un programme très éclectique. Ce succès est le résultat d’un investissement fort, toute l’année, des membres actifs de l’association, mais qui sont aujourd’hui en nombre trop réduit pour "tenir" bénévolement la structure et le festival.

Loin de nous l’idée d’arrêter l’association et l’événement. Il nous appartiendra en 2017 de fédérer nos envies et nos énergies, ainsi que celles de nos différents partenaires locaux, pour envisager une suite à l’association, et pourquoi pas la reprise en 2018 de l’édition d’AVATARIUM. 

Pour cette année à venir, nous interviendrons au sein des Rencontres Mondiales du Logiciel Libre (RMLL), qui auront lieu à Saint-Étienne début juillet 2017. C’est un sujet qui nous tient à cœur, AVATARIA ayant toujours œuvré dans l’informatique libre depuis près de 20 ans. Nous participerons également à l’organisation d’autres événements avec d’autres acteurs de la vie culturelle stéphanoise, notamment URSA MINOR ou GRAN LUX.

Le festival n’aura donc pas lieu en 2017, mais il s’agit pour nous de la solution la plus sage pour permettre à l’association de trouver de nouvelles forces. Il s’agit de se laisser le temps de construire de nouveaux projets ou de voir comment reconsolider le festival AVATARIUM, festival qui n’a jamais été uniquement un espace de programmation musicale, mais véritablement un espace d’expression politique, sociale et culturelle, en questionnement constant sur son territoire. Pour pouvoir innover et continuer à déranger de manière constructive notre public, il nous faut donc faire une pause salvatrice, pour nous l’espérons, revenir avec un festival encore plus appâtant, interpellant et féroce dans sa ville !


 

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0